Ent fav accueil

    Bienvenue

 
   La Vacuité  

La vacuité est un concept qui aide à se libérer de l'esprit dualiste, l'esprit qui prend pour substantiels et saisit à la fois les phénomènes et l'identité fictive qu'il s'est donné ( le moi). La vacuité exprime le fait que les phénomènes n'ont pas de nature propre.

La vacuité se nomme en sanskrit sunyata, en chinois kong, en japonais ku.


On appelle vacuité l'absence d'être en soi et par soi ou l'absence de substantialité d'un phénomène. Elle est la véritable nature des choses. Elle n'est pas un néant parce que les choses apparaissent en coproduction conditionnée. Une mauvaise interprétation de la vacuité peut mener au nihilisme. Dans le Grand Véhicule, on reconnaît la vacuité du moi ainsi que la vacuité des phénomènes extérieurs. (Philippe Cornu - dico encyclopédique du bouddhisme)

Les phénomènes ne sont pas niés, ce qui est nié est leur essence que nous concevons à tort et de manière innée comme intrinsèque ou indépendante.

La vacuité est la véritable nature des choses. Toutes les choses ou phénomènes ont pour nature la vacuité. Il en est donc ainsi des objets des sens ( tout ce qui est vu, entendu, etc. ) mais aussi des facultés des sens, c'est à dire ce qui, en interne, permet de voir, d'entendre, etc.

« Tous les phénomènes sont semblables à un arc-en-ciel : exempts de toute réalité tangible. Une fois réalisée la vraie nature du réel, qui est d'être vide et pourtant de se manifester sous la forme du monde des phénomènes, l'esprit se libère de l'emprise de l'illusion. Quand vous saurez laisser vos pensées se dissoudre par elles-mêmes à mesure qu'elles surgissent, elles traverseront votre esprit de la même façon qu'un oiseau parcourt le ciel : sans laisser de trace. » (Dilgo Khyensé)



 Grandes pages

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site