Ent fav accueil

    Bienvenue

 
   Interdépendance

L'interdépendance est l'autre face de la vacuité. Si un phénomène n'a pas d'existence propre (vacuité), il ne peut exister que par interdépendance. Réciproquement, si un phénomène dépend d'autres phénomènes pour exister, il ne peut exister par lui-même. La réalisation de l'interdépendance / vacuité libère de la saisie égotique et les afflictions.

 

Interdépendance des choses

Si tout est impermanent, alors tout est « vide », c'est à dire sans existence intrinsèque, stable ou durable. Et toutes choses, comprises dans leur véritable relation sont vues non comme indépendantes mais comme interdépendantes.

Il nous faut être conscient du fait que, si une relation d'interdépendance nous lie à chaque chose et à chaque être, la moindre de nos pensées, paroles ou actions aura de réelles répercussions dans l'univers entier.

 

Production interdépendante intérieure

Le soutra de la pousse de riz montre le processus qui emprisonne les êtres dans le cycle des morts et des renaissances. Ce processus est la chaîne de "production interdépendante" intérieure.

Extrait du soutra de la pousse de riz.

L'expression « production interdépendante » veut dire : « Ceci étant, cela se produit »; de la production de ceci naît cela. »

En d'autres termes,

 1  au départ il y a l'ignorance (une variété de méprises)
2 l'ignorance conditionne les formations karmiques (désir, colère, indifférence);
3 les formations karmiques conditionnent la conscience (connaissance des différents aspects des choses);
4 la conscience conditionne le nom (le conceptuel) et la forme (principalement la matière);
5 le nom et la forme conditionnent les (six) sources des sens ;
6 les sources des sens conditionnent le contact (combinaison de la concience, de l'organe des sens et de l'objet) ;
7 le contact conditionne la sensation (expérience éprouvée lors du contact);
8 la sensation conditionne la soif (ou désir) (attachement à la sensation);
9 la soif conditionne la saisie (culmination de la soif);
10 la saisie conditionne le devenir (acte d'engendrer) ;
11 le devenir conditionne la naissance (les agrégats du corps);
12 la naissance conditionne le vieillissement et la mort, l'affliction, les lamentations, la souffrance, la tristesse et les tourments.


C'est ainsi qu'une énorme masse de souffrance est produite.

Dans cette chaîne de la production interdépendante, la saisie égotique (10) joue un rôle central. Par des pratiques méditatives, cette saisie peut être réduite puis éliminée, et la chaîne une fois rompue il y a libération du cycle des morts et des renaissances (samsara).

 

Production interdépendante extérieure

De la graine provient la pousse ; de la pousse provient le cotylédon ; du cotylédon provient la tige ; de la tige naît une excroissance ; de l'excroissance surgit le bourgeon ; du bourgeon provient la fleur ; et de la fleur provient le fruit. Que la graine existe et la pousse sera effectivement produite ; et ainsi de suite jusqu'à la fleur qui, si elle est présente, donnera un fruit...


 

 

 

 Grandes pages

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site